MiLéDou : philosophie et objectifs

Signifiant « On est ensemble » en mina (dialecte togolais), est un programme nous permettant d’aller, grâce à des séances de basketball, à la rencontre de jeunes de 5 à 20 ans sur l’ensemble du territoire togolais d'octobre à juin.

L’objectif de ce programme est de partager notre vision, de soutenir des structures locales, de leur donner des outils pour piloter leurs activités,  d’apprendre à connaître les jeunes, identifier leurs besoins,  proposer un accompagnement pour les plus nécessiteux, mettre en place des processus pour suivre les enfants dans le but de constituer un réseau avec les leaders de demain et d’offrir des opportunités aux plus méritants (participation à des camps NBA, intégration à l’African Leadership Academy, bourses scolaires, stages…). Durant la saison de MiLéDou nous organisons des événements ponctuels pour Noël, la journée de la femme, la journée du sport au service de la paix …

MiLéDou s’appuie sur un réseau d’éducateurs locaux pour la mise en place de sessions de basketball régulières. Nous ouvrons nos entrainements au plus grand nombre car l’envie d’apprendre et de jouer est notre seul critère de sélection. Cependant, la venue d'experts permet d'outiller nos éducateurs et de les faire progresser aussi bien sur un plan sportif qu'humain.

Jacques VANDESCURE / CREDIT PHOTO : kevin COULIAU

Jacques VANDESCURE / CREDIT PHOTO : kevin COULIAU

Le soutien d'experts internationaux

Ils nous ont rendu visite pour partager leur expérience  : 

Franck Traoré, coach de développement au sein de la NBA, était au Togo durant quatre jours en avril 2013. Depuis 4 ans, il sillonne l’Afrique pour identifier des talents et partager les valeurs du sport. Burkinabè d’origine, le sport lui a permis de partir étudier aux Etats-Unis. 

Jacques Vandescure, ancien responsable du scouting en Afrique des Spurs de San Antonio (NBA), était au Togo en avril 2014 et en décembre 2015. Il a mené des actions au Maroc aux côtés du HCR, à Goma (RDC) avec les enfants des rues et à Thiais (Sénégal) avec les jeunes de SEED.

Sydney Haydel, ancienne joueuse universitaire, a travaillé en Inde aux côtés de la NBA et a passé un mois au Togo en juin 2015. Sa présence a permis de motiver les filles et de faire évoluer quelques idées reçues sur la place des femmes dans la mentalité de nos coachs.